Compte-rendu de la dernière réunion du réseau 12 mars 2014

RESEAU OPTIMISE / COMPETENCES FAVORISEES

 

 

Compte-rendu de la réunion du réseau optimisé du 12/03/2014

14h00 – Wallers

 

Présents : Corinne Vaast – Restos du cœur / Emmanuelle Mabon – AGEVAL / Cécile Corrent-Dubray – La Pose / Audrey Debruyne – Pôle Emploi service IAE / Yvan Dekeyser – Maison de l’Emploi / Isabelle Arnould – Service Emploi CAPH / Béatrice Debailleux – CCAS Trith Saint-Léger / Jacques Vouillaume – POINFOR / Christophe Marchant – CCAS Valenciennes / Cindy Charron – C2RI / Sabrina Nirlot – Pôle Insertion La Pose / Mickaël Loonès – Pôle Insertion La Pose

 

 

  1. Les immersions : point sur une immersion réalisée récemment

 

1 immersion employé libre-service chez Carrefour contact Escaudain : Accident du travail

La difficulté rencontrée réside dans le fait que la salariée concernée n’a pas interpelé l’entreprise d’accueil immédiatement après l’accident. Elle est rentrée chez elle et a appelé le lendemain le chantier d’insertion, son employeur. De cela résulte pour l’entreprise d’accueil l’impossibilité d’attester de façon certaine que l’accident a bien eu lieu sur le lieu de travail. Il s’en suit la nécessité d’un arbitrage de la CPAM à ce sujet pour savoir si la personne sera couverte au titre d’un accident du travail. Cela pose la question de la bonne information des salariés, et éventuellement des structures, sur les procédures à appliquer en cas d’accident du travail. Il faudra vérifier également le contenu des conventions d’immersions au regard du règlement intérieur des entreprises d’accueil et de la survenue des accidents du travail

 

  1. Bilan des immersions 2013

 

Immersions Réseau Optimisé/Compétences Favorisés 2013

Sur 106 immersions mises en œuvre cette année, 30% ont été demandées par des SIAE relevant de la CAPH et 70% de la CAVM

Au total en 2013, 16 structures ont fait appel au réseau Optimisé pour la mise en place de leurs périodes d’immersions

 

ðSur ces 106 immersions, 55 d’entre elles ont permises de valider des projets professionnels et ont engendré 18 entrées en formations qualifiantes. 10 autres devraient permettre une intégration sur une formation qualifiante sous peu.

 

ð Ces immersions ont permis à 17 personnes d’infirmer leur projet de départ et de le retravailler avec leur accompagnateur socioprofessionnel.

 

ð 2 personnes ayant évalué leurs compétences par le biais d’immersion en entreprise, ont pour projet de créer leur entreprise.

 

Sorties directes à l’emploi :

Cette année, 5 personnes ayant effectué une immersion sont sorties de celle-ci avec une proposition de contrat.

 

1 contrat d’apprentissage

1 contrat de remplacement

2 CDD de plus de 6 mois

1 contrat d’intérim (en cours)

 

ð Suite à la validation de leur projet professionnel, 4 autres personnes ont accepté un contrat de travail en cohérence avec celui-ci.

 

Bilan complet disponible sur simple demande : reseau.optimise@orange.fr

 

  1. Présentation du blog du réseau optimisé sur le Kiosque des siae

Intervention de Monsieur Yvan Dekeyser

Aller sur :

http://www.siae-du-valenciennois.fr/

Puis se logger en bas à gauche de la page d’accueil

Puis passer la souris sur « Le kiosque des SIAE du Valenciennois et cliquer sur « Aller sur le site »

Puis passer la souris sur « Une SIAE », puis « Rubrique sécurisée » et en fin cliquer sur « Le Réseau Optimisé (Blog) ».

 

  1. Echange des pratiques : La fiche « Bilan de parcours »

 

La fiche bilan de parcours du Pôle Emploi est une mise en avant du parcours professionnalisant des personnes salariées des chantiers d’insertion. En cela, elle est perçue comme un outil qui recentre les objectifs autour de l’accès à l’emploi. Cet aspect est intéressant car il est un moment où nous n’évoquons pas les problématiques personnelles des salariés mais où nous les évaluons sur le parcours uniquement sous l’angle professionnel. Il s’agit d’un document administratif succinct qui constitue une plus-value. Il est souvent rempli sans la présence du salarié pour des raisons qui peuvent être liées aux organisations internes des structures et à une utilité à le remplir avec le salarié qui parait superflu. La question se pose de l’intervention des encadrants techniques pour aider à la compléter. Les structures demandent à Pôle Emploi si ces fiches sont lues et utilisées. Le pôle Emploi répond que cette fiche est suffisamment succincte pour être lue et répondre le plus souvent à la question de la pertinence du renouvellement. Si des questions subsistent, le Pôle Emploi contacte directement les opérateurs.

 

 

Conclusion :

Suite à ces échanges, et aux échanges autour de l’exemple d’immersion, il est formulé la possibilité de faire intervenir pour la prochaine réunion une personne susceptible de nous éclairer sur les accidents du travail, particulièrement dans le cadre des immersions, ou de la gestion du risque employeur et du parcours dans les situations d’addiction, particulièrement l’alcool.

 

La question sera posée aux partenaires du réseau sur le thème à aborder lors de nos prochains échanges.


Laisser un commentaire