Nature de l’aide de l’Etat

Il n’existe pas comme pour les autres structures, de financements publics spécifiques à la régie de quartier. La plus grande partie de ses ressources provient des prestations de services vendues aux donneurs d’ordre présents sur le territoire.
Dans le cadre des conventions IAE (EI et/ou ACI) conclues avec l’Etat, la régie de quartier reçoit un financement comprenant un montant socle et un montant modulable de 0 à 10% du montant socle (Cf. fiches EI et ACI)
La régie de quartier bénéficie des financements et exonérations liées aux contrats aidés mobilisés.
D’autres financements particuliers peuvent être mobilisés pour des actions complémentaires d’accompagnement des personnes dans leur parcours (collectivités territoriales, Pôle Emploi, PLIE, FSE…).

 

Les commentaires sont fermés.